Les projets cantonaux romands

Rebondir

bouncing-159517_1280_285.png

Depuis de nombreuses années, Coordination-Emploi.ch et ses partenaires démontrent que le chômage durable des 50 ans et plus n'est pas une option et cherchent de façon collaborative et solidaire des solutions pour réintégrer cette catégorie de la population, délaissée par l'économie et les recruteurs, dans le monde du travail.

Aujourd'hui, nous sommes heureux que les cantons aient pris conscience du problème et commencé à mettre en place des projets qui, nous l'espérons, permettront de démontrer qu'ils sont en mesure d'apporter un réel plus et de nouveaux emplois pour les travailleurs de plus de 50 ans.

la presse en parle

Vaud

Le canton de Vaud lance deux projets-pilote pour lutter contre le sous-emploi chez les quinquagénaires :

  • Pro interim permet aux seniors de trouver un emploi temporaire dans des entreprises pour remplacer des employés en maladie longue durée, en congé maternité ou au service militaire.
  • Age#50 est un programme intensif de trois mois pour retrouver un emploi avec bilan et coaching.

Par ailleurs, une rente-pont existe depuis octobre 2011.

Genève

A Genève, deux projets de loi ont été déposés en janvier pour les chômeurs et les bénéficiaires de l'aide sociale et sont actuellement examinés par la Commission du Grand Conseil (NDLR: à l'heure de la rédaction du document) :

  • l'allocation-pont (APont)
  • l'allocation cantonale complémentaire (A50)

Ces deux mesures visent à permettre aux personnes proches de l'âge de la retraite d'éviter de devoir recourir à l'aide sociale alors que le marché du travail leur est peu ouvert, respectivement à favoriser leur retour en emploi en incitant davantage les employeurs sur le plan financier.

Valais et Tessin

Le Valais propose une sorte d'incitation financière à l'embauche. Le canton prend en charge le financement de la part patronale des charges salariales pendant une période de deux ans pour les personnes à l'aide sociale qui ont trouvé un emploi.

Le Tessin prend également en charge une partie de la part patronale (limitée à 500 francs pour une durée maximale de quatre ans).

Neuchâtel

Le canton de Neuchâtel participe à la part patronale des charges sociales sur la partie prévoyance pour les demandeurs d'emploi de 50 ans et plus.

Par ailleurs, le Conseil d'Etat a lancé en 2015 une refonte de la stratégie d'intégration et de réinsertion professionnelle pour les personnes ayant atteint 55 ans ou plus.

Il est également possible pour les personnes de 55 ans et plus de participer à un cours qui vise à clarifier les possibilités d'assurer leur survie financière et leur équilibre personnel en cas d'impossibilité de retour sur le marché du travail. Cette formation permet de se donner les moyens de gérer de manière constructive la période en question et ce jusqu'à l'âge de l'AVS.

Fribourg

Dans le canton de Fribourg, le Service public de l'emploi (SPE), en collaboration avec Pro Senectute Fribourg, a mis sur pied en 2016 la mesure Pro 50 : sous forme de tandem, un retraité joue le rôle de mentor et soutient le senior dans ses recherches d'emploi.

Jura

Canton industriel, le Jura met à disposition des formations pratiques en atelier pour permettre aux employés de plus de 50 ans de rester actifs.

Il mise sur des prestations individualisées pour éviter le recours à l'aide sociale.

Il s'est doté de la loi sur les mesures cantonales en faveur des demandeurs d'emploi. Cette aide, qui ne s'adresse pas spécifiquement aux seniors, intervient sous forme de programmes d'occupation et d'allocations cantonales d'initiation au travail. Elle est versée aux personnes dont le placement est difficile et qui touchent un salaire réduit durant leur période d'initiation en entreprise.

Suisse alémanique

En Suisse alémanique, plusieurs cantons ont pris des mesures pour réintégrer les plus de 50 ans dans le marché du travail, notamment en sensibilisant les employeurs ou par le programme de mentorat "Tandem 50 plus".

Le canton d'Aarau mène également depuis 2013 une campagne pour mettre en avant le fort potentiel des plus de 50 ans.

Des initiatives similaires existent à Bâle-Campagne et à Zurich.

source: ats/nxp/lematin.ch

créé: 05.08.2018, 12h27

Analyse

C'est très bien et nous félicitons les équipes cantonales pour ce travail mais aujourd'hui il semblerait que, selon les chiffres de Travail Suisse, dix fois plus de personnes ayant plus de 50 ans arrivent en fin de droit chaque année que celles qui selon l'ATS retournent en emploi avec ces mesures.

Nous espérons que ces mesures vont fonctionner, monter en puissance et nous leur donnons le temps de faire leurs preuves. Mais, si elles doivent être mutipliée par 10 ou 20, combien cela va-t-il coûter à l'Etat et qui va payer ?

Il faut continuer à agir et de nombreuses associations partenaires font déjà un magnifique et long travail pour arriver à faire prendre conscience aux jeunes recruteurs et à leurs employeurs de la nécessité absolue d'inverser les choses.

En effet, seul un changement de cap de l'économie permettra vraiment de changer les choses. Il est important de faire comprendre aux entreprises la plus-value des seniors non seulement sur le court terme mais également sur le long terme.

On sait qu'aujourd'hui une partie de l'économie fonctionne bien grâce aux retraités actifs et aisés. Si les plus de 50 ans, futurs retraités, ne sont plus en mesure de préparer leur retraite en ayant cotisé suffisamment d'années, tout ce pan de l'économie va s'effondrer.

Si vous êtes sur ce marché qui est en train de fondre comme nos glaciers, si vous êtes une association faitière de l'économie et que vous avez ce type d'entreprise comme client et que vous voulez les garder, venez nous rejoindre et collaborer avec nous pour changer les choses.

Devenez partenaire de notre projet

Vous voulez changer les choses et vous avez besoin de nouvelles forces pour gérer votre croissance ?

Informez-nous de vos besoins et nous diffuserons cette information auprès de nos partenaires pour qu'ils vous trouvent la personne, localement la plus appropriée, pour répondre à votre besoin.

Vous voulez changer les choses et vous n'avez pas de besoin actuellement en recrutement ?

Soutenez notre projet en en parlant à vos amis, en mettant votre savoir-faire à disposition bénévolement de nos projets ou en nous soutenant financièrement pour que nous puissions aider les associations partenaires.


Présentez ici votre projet ou votre idée

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

N'hésitez pas à nous laisser un message via notre page de contact.

Contactez-nous

Copyright © OnSite-Consulting Sàrl 2013 -